Tutoriel : Réalisez vos boucles violettes en Quilling

Ça y est ! Je vous l’avais annoncé dans mon article décrivant la technique du Quilling, voici un petit tutoriel qui va vous présenter les quelques étapes de la réalisation d’un bijou en Quilling. Il s’agira plus précisément de la fabrication des boucles violettes qui sont présentes dans ma boutique

Boucles d'oreille quilling

Matériel

Le gros avantage du quilling c’est qu’elle ne nécessite que très peu de matériel et reste donc très accessible !

  • Des bandes de papier coloré (j’utilise ici 3mm de largeur pour environ 10cm de longueur)
  • De la colle blanche à papier
  • Outil à quilling (ou à défaut un cure-dent, trombone ou autre outil fin)
  • Du vernis solidifiant pour papier ou tissus (type Powertex)
  • Deux attaches pour boucles d’oreilles (c’est plus pratique pour les porter )

Vous pouvez bien entendu découper vous même vos bandes de papier à l’aide d’une paire de ciseaux ou avec une latte et un cutter, mais des bandes pré-découpées peuvent être achetées toutes prêtes, ce qui est nettement plus pratique d’autant qu’elles sont généralement vendues avec un assortiment de couleurs.

IMG_3893

Réalisation

Réalisation des rouleaux

Nous aurons besoin de sept rouleaux au total par boucle d’oreille.

  • Quatre auront une taille proche, voire identique, ils composeront le centre de la feuille.
  • Un cinquième rouleau, plus étroit, composera le haut de la feuille.
  • Enfin, deux autres rouleaux « pointus » composeront les deux extrémités de la feuille.

Selon la taille des rouleaux, et selon vos envies de densité du rouleau, vous choisirez des longueur de bande plus ou moins longues. Personnellement j’ai utilisé ici une longueur de base d’environ 10cm.

Dans un premier temps, nous allons enrouler différentes bandelettes de couleurs variées, qui seront ensuite assemblées pour former la feuille. L’outil à Quilling est très pratique pour enrouler le papier car la pointe est fendue, ce qui permet d’y insérer le bout de la bande et d’avoir un « point d’ancrage » pour tout enrouler par la suite.

IMG_3879

On laisse dépasser la bande de quelques millimètres de l’outil et y appose un peu de colle à papier avant de rabattre le papier et coller les deux parties ensemble. Ensuite, il suffit de rouler l’entièreté de la bande sur elle-même.

IMG_3881

Une fois la bande totalement enroulée, on la laisse se dérouler en la maintenant jusqu’à ce qu’elle atteigne le diamètre souhaité. On termine enfin en apposant à nouveau un peu de colle sur le bout, pour empêcher le rouleau de s’ouvrir.

IMG_3877

Pour la réalisation des rouleaux « pointus », on procède exactement de la même manière que pour les grands rouleaux sauf qu’une étape supplémentaire s’ajoute. Une fois l’extrémité collée, on va pincer un des bords du rond pour le rendre plus pointu. Et voilà !

DSC_0114

Assemblage

Une fois tous les rouleaux réalisés, on les colle les uns aux autres à l’aide de la colle à papier pour former la forme souhaitée.

IMG_3899   IMG_3900

Une fois que la colle a pris, on passe à la phase de vernissage et de durcissement du pendent. On passera ainsi 4 à 5 couches de vernis durcissant, en le laissant bien sécher entre chaque couche.

La dernière étape consiste à insérer la boucle de l’attache pour boucle d’oreille dans l’extrémité supérieure du pendent, au travers de l’espace central du rouleau.

IMG_3909

Et voilà !

Ça y est, vos boucles sont terminées ! Il ne vous reste plus qu’à les porter ou les offrir. Félicitations !

IMG_3918

Jeune bruxelloise passionnée par les arts créatifs, je me fais un plaisir de vous présenter mes créations. Bijoux en origami, perles ou pâte fimo, quilling, mandalas ou scrapbooking sont mes terrains de jeux.

Leave a Reply

*

4 comments

  1. Lucie

    Bonjour Maude, en faisant des recherches je suis tombée sur ton blog! Saurais tu ou il est possible d’acheter du matériel (et notamment du papier) pour quilling à Bruxelles ? Merci d’avance et bien à toi!

    • Maude Leblanc

      Bonjour Lucie ! Merci pour ton commentaire. Alors, on en trouve à l’Atelier de Mina (à Forest), ou encore chez Be Creative by Schleiper (à Etterbeek, près de la place jourdan). Chez creacorner je n’en ai jamais trouvé, et effectivement ce n’est pas très répandu dans les magasins de bricolages. Il y a sans doute d’autres bonnes adresses que je prendrai avec plaisir Et puis sinon, il y a toujours les commandes par internet également.

  2. yvette

    Bjr
    bravo et surtout un grand merci pour les explications de vos modèles je vais essayer illico

    • Maude Leblanc

      Super, merci pour les compliments ! N’hésite pas à donner des nouvelles de ton essai

Next ArticleSalon Creativa à Bruxelles